Ma bulle secrète n°1

Lapinou est de retour ...

Quand lapinou se présenta à elle, elle ne savait pas que c'était lapinou.

Pourquoi ?


Parce que la dernière fois qu'elle avait vu lapinou, il était sorti tout cramé du moteur de la voiture de son father. Eh oui, elle avait oublié son lapinou dans le moteur !

 

Elle fut inconsolable !

 

Comment su t-elle que c'était lapinou alors ?

 

Parce que le lendemain de leurs retrouvailles, tout son corps entier cria son nom.

 

Son cœur avait parlé. Au lever du lit, son corps se mit a aller de l'avant et elle entendit son cœur appeler son nom.

Problème : pas de réponse ?

 

Lapinou serait-il devenir sourd après la terrible étourderie de l'époque ?

 

Lapinou était devenu rond et elle rêvait secrètement de pouvoir s'allonger confortablement sur son bidon. Il l'aurait laissé faire et l'aurait enlacé de ses grands bras. (notation de l'auteur : Je sais, quelle romantique !!)

 

Mais voilà, c'était une sacré loustique et tout en elle était acoustique !

 

Lapinou avait réussi à faire quelque chose que peut avait fait avant lui. Il l'avait enlacé sans la presser. Il n'avait pas posé ses mains sur elle. Il avait fait le tour d'elle. Et bien evidemment, elle ne s'y attendait pas. Et comme elle ne s'y attendait pas et bien elle avait continué à faire quelques pas.

 

Sauf que voilà, il s'était passé quelque chose la-bas. Elle ne savait pas quoi.

 

Ce qu'elle savait c'est que son lapinou avait la foi. Elle savait aujourd'hui qu'elle n'était pas le genre des gars sans foie. Et c'était très bien comme ça. Car elle en avait fini avec le trépas.

 

Du coup, elle l'avait perdu une seconde fois.

 

Son lapinou ressemblait à un grand ours. Il semblait velu et était dodu. Un grizli des montagnes, un homme avec une douce poigne. Et si elle prenait sa douche avec le robuste male qui soigne ?

 

(annotation de l'auteur : Ca y'est, lapinounette recommençait à avoir des images très érotiques et très sismiques. Vibration, un véritable cantique. Tu nous entraines sur le chemin de la poétique contempocosmique).

 

Et si tu m'invitais pour un bal très romantique ?

Tu sais celui ou lapinou et lapinette partent en guinguette et où tu vas sortir tes castagnettes ?

 

Ole lapinette, connais-tu el gringo du rodéo ?
Ola lapinou, connais-tu la femme du mundo ?
Ole lapinounette, tu sembles avoir la langue bien pendue ?
Ola lapinounou, oui j'adorai me poser sur tes genoux …
Ola lapigringuette, veux-tu que je te montres ce qu'il y a sous la salopette ?
Olé lapogringo, et si nous faisons d'abord un brin de causette ?
Ola lapinoulette, el lapingringo a envie de te donner tout ce qu'il a ...
Ola lapinoulo, el lapinegringuine veut bien que tu lui offres ce qui est en toi...
Madre mias, tou é une lapinecoquine
Au nom de tous les miens, ji choui bien une femmuniquine. T'as pris ta dose de quinine, mon lapogringo ? Avec moi, c'est un shoot naturel vers le septième ciel !
Lapagringa, j'ai envie de toi ...
Lapogringo, je trouve que tu parles trop ...
Lapagringa, tu es une sacré senora ...
Je sais, lapingringo, c'est ce que l'on dit souvent de moi
Et quand est-ce que l'on part pour notre rodéo lapinegringetta
On a dejà commencé mon cher gringodemipatio
Avec toi, je sens que je vais être un homme de haut en bas
Avec toi, je sens que je vais être une femme de bas en haut

Et si de temps en temps, tu pouvais me prendre dans tes bras, ça m'irait bien à moi
Lapinegringuette, saches que tu seras toujours dans mes bras tout contre moi
Chouette lapinegringo, j'en avais marre de faire comme toi !
Lapingringo, on commence par quoi ?
Lapinegringuette, tu veux que je montre mes esquisses sur soie ?
Lapinsishua, oui je veux bien que tu m'enlèves mes bas ? (tiens, j'ai envie d'un chocolat!)
Lapinsishuine, je commence à sentir monter le bas
Lapinsishuin, chouette ..tu pourrais me montrer ça ?

Lapingringuette, tu veux être juste ma femme à moi ?
Lapingringotte, tu veux être juste mon homme à moi ?

T'as une belle, une belle carotte lapincraquotte ?
T'as une belle, belle charlotte lapinefragelrock ?

 

Merci mi amor !
De nada mon trésor !

Contact